mardi 27 septembre 2011

Article de la Dépêche

Le 01/10/2011
Saint-Bertrand-de-Comminges. Dix ans de connivences tissées au fil des mots



Ces journées gravitent également autour d'une multitude d'animations./ Photo DDM, archives, C.T Partager

À quelques jours de leur coup d'envoi, les journées de la littérature de la jeunesse et de l'écrit (JLJE) s'apprêtent à passer le cap des 10 ans. Cette année, quelques changements apparaîtront lors de ce rendez-vous culturel qui draine toujours plus de monde. En effet, le samedi 1er octobre, c'est surtout en ville basse, à la salle polyvalente située près de l'école, que va se dérouler le plus gros de cette édition anniversaire. Contrairement aux années précédentes où tout se passait en ville haute.

« Si nous avons choisi de déplacer le lieu de la manifestation, c'est pour plus de confort et améliorer l'accueil des auteurs et du public. Mieux que sous les chapiteaux », confie Pierre Abbès, l'un des responsables de l'association des JLJE. Ce dernier ajoute que des randonnées contées circuleront cependant entre le haut et le bas de la cité.

Cerise sur le gâteau, les Pronomades ont invité le collectif L'Art au Quotidien qui, en ville haute, invitera le public à faire des pauses et le plein de mots, de sons, d'images, tout cela installé dans des canapés face au paysage…

Cette année, la journée réservée aux scolaires est reportée au 15 mai. « C'est une demande des enseignants qui ainsi se donnent plus de temps pour travailler avec leurs élèves et les auteurs » souligne Pierre Abbès.

Rencontre avec les auteurs
L'un des temps fort des JLJE 2011 sera bien entendu la rencontre avec les auteurs et illustrateurs qui ne rateraient pour rien ce rendez-vous, comme Christian Louis, Fabrice Mondejar, Pascale Roux, Bernardette Pourquié, Xavier Saüt, Jacqueline Saint-Jean ou Christian Serres, des inconditionnels des JLJE.

« Les recueils contiennent de très beaux textes, d'une qualité d'écriture remarquable. On sent une connivence et une amitié qui se sont installées en 10 ans », observe Pierre Abbès qui rappelle que la consigne d'écriture retenue cette année n'a rien de surprenant « En disant… » en a inspiré plus d'un au travers de courts textes à découvrir dans le recueil mis en page par l'association. En dix ans, nombreux sont ceux qui sont à même de parler des JLJE, de son chemin semé de littérature et d'écriture que chacun peut emprunter en toute liberté.

Publié sur le journal La Dépêche le 26/09/2011.
Contact : Tél. 05 61 79 66 01.